Livres

Meilleures lecture 2018

Mes meilleures lectures 2018

Une année s’est écroulée, une année, qui a été, une fois de plus riche en lecture. Durant l’année, j’ai lu 38 livres dont 9 pour l’école. Je les ai plus ou moins appréciés. J’ai passé des bons moments en leur compagnie, mais deux livres m’ont particulièrement marqué.

Commençons par Ma raison de vivre, une romance young adult écrite par Rebecca Donovan, paru aux Editions PKJ. Il s’agit du premier tome d’une trilogie.

Emma est une lycéenne parfaite et une athlète accomplie aux notes maximales. Cependant, elle n’a pourtant qu’une amie, Sara et ne sort jamais. Personne ne la connaît vraiment. C’est ce mystère qui attire immédiatement Evan, tout juste arrivé de San Francisco. En quelques jours, il va bouleverser le quotidien bien huilé de la jeune fille, et devenir sa raison de vivre. Mais il ignore qu’en tentant coûte que coûte d’entrer dans sa vie, il la menace directement. Emma a tout fait pour empêcher Evan d’entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l’attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle… En effet, Emma vit chez son oncle et sa tante qui la maltraitent quotidiennement, parfois jusqu’au sang. Et si elle fait profil bas, c’est avant tout pour que personne ne remarque ses nombreux bleus…

Ce livre a été un réel coup de cœur. Ce livre est magnifique mais en même temps très dur. Il m’a complètement pris aux tripes, on en ressort pas indemne. C’est un coup de poing qui fait très mal.

Tout d’abord, j’ai apprécié la relation entre Emma et Evan, qui est belle. J’ai vraiment adoré les découvrir tout au long de l’histoire. Emma n’a pas beaucoup de chance avec sa “famille”. Elle qui est si attachante, qui ne fait rien de mal et ne fait de mal à personne.
De plus, Rebecca Donovan a une très belle plume: percutante et vivante. Elle a très bien su décrire les sentiments d’Emma, son environnement, son quotidien, et m’a plongé avec elle dans sa vie. Elle a réussi à nous décrire les actes sans aller trop loin dans ses mots, ce qui permet de bien s’imaginer les scènes.

Et cette fin, que dire de la fin… Je suis tombée des nues. Douche froide. Je déteste les fins comme celle-là, celles qui nous donnent qu’envie de lire la suite, car elle nous laisse avec des interrogations.
Enfin pour conclure un livre qui m’a beaucoup ému. Je l’ai adoré et j’ai même versé ma larme.
Cette lecture est exceptionnelle. C’est un roman qui vaut vraiment la peine d’être lu. Il vous montre une dure réalité et vous la fait vivre d’une certaine manière.

Ensuite, Phobos écrit par Victor Dixen paru chez Robert Laffont dans la collection R. Ce livre est aussi le premier livre d’une saga, qui comporte 5 tomes, dont 1 hors-série.
Il y a six prétendantes d’un côté, six prétendants de l’autre. Ils sont six minutes pour se rencontrer. Mais l’éternité pour s’aimer. Les six filles et les six garçons sont dans deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, mais c’est la sortie de l’édition livre de bord, qui est juste magnifique, qui m’a poussé à l’acheter. Cela a été sans regret. Ce livre n’a pas été un coup de cœur contrairement à ma raison de vivre, mais pour peu. Il est top ! L’auteur embarque les lecteurs dans une conquête spatiale passionnante, avec beaucoup d’intrigues et de suspenses tant au niveau des romances des 12 prétendants qu’au niveau de ce qui se passe sur Terre. L’histoire est assez unique en son genre. De plus, elle est bien écrite, bien travaillée. Il est impossible de s’ennuyer. Victor Dixen a une très belle plume. Pour finir, les personnages sont attachants. Mais Léonor reste mon personnage favori. En conclusion, le livre est très additif. J’ai beaucoup aimé ! Cela a été une belle lecture ! J’ai hâte de lire la suite. Le plus de cette édition est l’ajout des illustrations, qui sublime encore plus l’œuvre.

photo de mes livres

Vous les avez lu ? Vous souhaitez les lire? Vous avez aimé?

xoxo Ines

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code