Series

Séries à voir : The Foster & Skam

Tu viens de finir ta série préférée, tu ne sais pas quoi faire de ta vie ? Tu es au plus mal ? Ne te fais pas de soucis, j’ai des séries, qui ne sont pas très connu, mais qui méritent plus de succès, à te proposer. Elles ne sont pas diffusées en France, donc elles n’existent pas en français et il faut les voir en VO.

The Fosters

La première série, dont je veux parler est The Fosters, une série de 5 saisons (fini), composée chacune de 21 épisodes de 40 minutes. A San Diego, un couple de femmes, Stef Foster et Léna Adams sont mères de 3 enfants : Brandon, le fils biologique de Stef issu d’un précédent mariage et deux jumeaux adoptés ; Mariana et Jesus. L’équilibre familial est bousculé lorsqu’elles accueillent une adolescente rebelle nommée Callie au sein de leur foyer, ainsi que son petit frère, Jude.

Affiche de The Foster

J’ai beaucoup aimé cette série pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle aborde divers thèmes tabous, mais aussi controversés. Ensuite, elle met en avant des problèmes de société courant. Pour finir, les personnages sont très attachants. De plus, leurs aventures sont réalistes donc il est d’autant plus facile de s’identifier à l’un d’entre eux. C’est une vraie merveille, qui mérite plus de vus et de succès.
La série a reçu de nombreuses critiques positives aux États-Unis, positif pour sa représentation innovante des personnages et des thèmes LGBT. Mais aussi, par la manière par la quelle elle redéfinie à quoi ressemble une famille. Elle a également reçu des éloges, pour la manière dont est traitée l’interrogation sexuelle chez les jeunes mais aussi pour avoir introduit un personnage transgenre, Cole.
Si vous avez aimé et vous en voulez encore plus, un spin-off  sur les aventures de Callie et Mariana dans leur nouvelle vie à Los Angeles est sortie.

Skam

L’autre série, dont je veux parler, est Skam, une série norvégienne qui suit les aventures d’adolescents de l’école Hartvig Nissen, à Oslo. Elle est composée de 4 saisons (fini) de 10 épisodes chacune, qui dure entre 15 et 50 minutes. Mais la plus part, ne dépassent pas les 30 minutes. La série est différente des autres séries, car chaque saison est concentré sur un personnage différent : d’abord, Eva (Saison 1), ensuite, Noora (saison 2), puis, Isak (saison 3) et pour finir, Sana (saison 4). Chacune des saisons suit un fil conducteur mais les autres personnages sont toujours présents. Pour Eva, il s’agit de sa relation avec son copain, Jonas. Pour Noora, c’est sa nouvelle relation avec un garçon plus âgée, qui a un lourd passé. Pour Isak, il s’agit de l’acceptation de son orientation sexuelle et des problèmes de santé mentale, par le biais d’un autre personnage. Alors que pour Sana, c’est l’islamophobie. Ce qui rend la série unique, c’est que les épisodes sont une compilation de clips postés en temps réel précédemment.

Les 5 filles principales

Si j’ai tant apprécié la série, tout d’abord, car les personnages sont des adolescents de notre âge, qui connaissent les mêmes problèmes que nous (amour, amitié, école), mais surtout ils sont joués par des jeunes, qui ont plus ou moins le même âge que leur personnage. Ce qui facilite l’identification. Ensuite, les réseaux sociaux occupent une grande place dans la série, ce qui donne une touche encore plus réaliste. En effet, lors de la diffusion des épisodes, on pouvait suivre, ce que faisaient les personnages par le biais des comptes Instagram qui existent. Donc il est possible pour le téléspectateur de suivre son personnages sur Instagram. De plus, les problèmes abordés sont des problèmes récurrents chez les jeunes. Ce qui augmente le réalisme, qui joue un rôle majeur dans le succès de cette série, qui lui a fait de ses frontières. Pour finir, les personnages sont très attachants et adorable.
Si vous avez aimé et que vous en voulez encore plus, plusieurs pays ont achetés les droits et il existe des adaptations dans plusieurs pays (France (5 saisons), Allemagne (4 saisons bientôt 5), Italie (3 saisons, bientôt 4), Espagne (3 saisons), Belgique (3 saisons) Hollande (2 saisons) et les États-Unis (2 saisons)).  Mais sachez qu’aucune version ne vaut l’originale mais certaines valent quand même le coup d’être vu, car les adaptations sont bien faites et originales, même si le fil conducteur est le même. Les sujets abordés et la manière, dont ils sont abordés changent d’un pays à l’autre.
Pour toutes ses raisons et plus encore, je ne peux que vous recommander ses séries.

Les avez-vous vu? Allez-vous les voir?

xoxo Inès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code